Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : LE BLOG DE JEAN EROUKHMANOFF
  • LE BLOG DE JEAN EROUKHMANOFF
  • : Billets d'humeur et réflexions engagées autour de la vie politique et citoyenne de Saint-Mandé et du Val de Marne
  • Contact

Jean EROUKHMANOFF

Médecin généraliste à Saint-Mandé, ancien conseiller général et maire-adjoint de la ville.

Le Zoom Sur

Saint-Mandé et moi

RUE JEANNE D'ARC: C'est dans cette rue que mes parents ont choisi de s'installer ,en 1956 ,j'avais 4 ans.

RUE DU COMMANDANT MOUCHOTTE: C'est la rue de mon école maternelle puis , primaire. On l' appelait "Mouchotte" mais elle a été baptisée Charles Digeon.

AVENUE DU GENERAL DE GAULLE(anciennement rue de la République): J'y ai installé mon cabinet de Médecine Générale, pour soigner une patientèle qui me ressemblait, j'avais 25 ans.

Rue de l'ABBE POUCHARD: Mon fils aîné y a fait ses premiers pas.

Rue DE BERULLE: La rue du Conservatoire Robert Lamoureux, ma fille contrairement à ses frères adorait les cours de solfège.

Avenue DAUMESNIL: C'est là que nous nous sommes installés avec mon épouse, pour élever nos trois enfants et recevoir désormais avec un grand bonheur nos deux petits-fils qui attendent avec impatience la réouverture du Zoo.

Archives

Bio

1956 Je découvre Saint-Mandé, le bois ,les manèges ,le zoo, et les coupes de cheveux réglementaires d'Edmond, le coiffeur de la rue Jeanne D' Arc. 1969 :j'obtiens mon bac au lycée Berlioz. 1976 : j'ai fini mes études de médecine et j'effectue mon service National dans le 404 ème Bataillon de Commandement et de Soutien. 1977 : j'ouvre mon cabinet de Médecine Générale à Saint Mandé et je crée une consultation de Médecine Générale au dispensaire ST Yves ,à La Courneuve ,ne pouvant refuser la requête de Sœur Cécile, une patiente que j'ai soignée lors de mon internat au Hertford British Hospital,à Paris. 1980:Le Sénateur -Maire Jean Bertaud célèbre mon mariage avec Michelle, Chirurgien -Dentiste qui exerce avec moi ,avenue du Général de Gaulle. 1981,1984,1987 : Trois très grandes années, la naissance de mes enfants. 1995 : J'intègre le monde politique local de Saint Mandé, je deviens Conseiller Municipal ,puis Adjoint au Maire. 2001 :Je suis élu Conseiller Général de Saint -Mandé. 2008 : Je suis réélu Conseiller Général par les Saint- Mandéens.

A La Une

  • Quelques conseils pour les vacances...
    1/ Attention aux petits coups de chaleur... Durant l'été, bien souvent, certains ne s’hydratent pas suffisamment. Et, faute d'un esprit clair, basculent dans le drame, se croyant parfois victimes de complots à la Richard III. Ils se retrouvent le front...
  • LE MYSTERE DU BULLETIN MUNICIPAL
    Mais où est-il passé ? Le « 25 photos du maire par magazine » en pleine campagne électorale, le « Coucou me revoilà », le «Suivez bien mon regard » un peu comme le geste du gendarme de Saint-Tropez, bref LA brochure où on le voit partout (en haut, en...
  • LE VAL ENDORMI
    Ça démarre mal. Déjà dans « le petit saint-mandéen » si on lit les titres un peu vite, la première page nous associe le « Plouf » à la « quinzaine commerciale ». Malgré tout j’ai attendu avec impatience le lundi 15, jour du lancement, du lancement… de...
  • AVIS DE GRANDE PRUDENCE
    « Détournement de fonds publics » ! La correctionnelle parce que la justice suspecte qu’une étude d’un montant de 8.300€ ait servi à payer une partie des frais d’avocat d’un maire. Et l’avocat est suspect de « recel de détournement de fonds publics »....
  • AÏE! AÏE! AÏE!
    En Cassation ça passe ou ça casse. Ça peut surtout casser les reins de celui qui se pourvoit dans cette démarche. Certains disent que quand on prend une chaise, il faut casser sa tirelire, s’ils chaussent leurs grosses lunettes il faut faire un tour à...
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 23:40

PARRAIN 001

29 avril 2010, un saint-mandéen sort de son véhicule se dirige vers le café av Alphand, deux coups de feu claquent, l'homme tombe, bouge à peine, il reçoit deux autres balles, une grenade efface sa fourgonnette.

20 septembre 2010, "la crim" cerne le 26 Ch de l'Etang, mitoyen de la mairie. Dès le premier rayon de soleil une armée de policiers s'engouffre dans l'immeuble où se situe le véritable QG d'un réseau qui inonde en cocaïne l'Ile de France. Les suspects menottés sont entrainés vers les voitures banalisées de la police, les gyrophares apparaissent sur les toits et s'allument au moment où dans un crissement de pneus mais sans sirène les voitures disparaissent. Deux civils en baskets portant un blouson de cuir se tiennent devant les barrières qui bloquent la rue. Leur manche gauche est barrée d'un brassard rouge d'où se détachent six lettres noires: "POLICE", dès l'ordre reçu ils rouvrent la rue. Les arrestations n'ont duré que quelques minutes, l'enquête sera plus longue. Il est 7h30. 

 

7h30 c'est l'heure où "mamie confiture" hésite encore à se lever puis le doux parfum des pommes de dimanche, rassemblées dans un saladier en Giens, lui rappelle qu'une délicieuse tarte l'attend pour son petit déjeuner, ça va être une belle journée. En dégustant la première bouchée elle repense à la "fête des pommes" ce merveilleux week-end, avec les petits ânes, la vache aussi, c'était bien une vache? Quels beaux animaux, et le jus de fruit bien frais. On est gâté. Une petite ombre vient creuser la ridule qui descend de la commissure de ses lèvres à la pensée que les journalistes vont encore parler de cette grève! Elle glisse un regard à travers la fenêtre. "On a de la chance!" pense-t-elle.

Tout à coup on frappe à la porte, c'est la voisine qui "va au pain", mamie lui précise sa commande et ajoute "...et si vous passez devant le tabac prenez-moi un "Parisien". Elle referme la porte en souriant, "Quels gens sympathiques à Saint-Mandé-Bonheur!".

 

Mamie, aujourd'hui vous pourrez lire votre "Parisien", mais demain n'ouvrez pas votre journal, les informations risquent d'être mauvaises. Alors fermez les yeux bien fort, les méchants ont fait main basse sur le pays des bonnes nouvelles. Disneymamieland ferme ses portes car Marseille ouvre une succursale. On voudrait bien vous prévenir mais la peur est interdite à Ville-Sourire, on a bien crié "Sauvez-vous", mais le logiciel, vous savez ce système qu'on place dans les ordinateurs pour les aider à nous comprendre,  a annoncé: "Tout va bien, dormez braves mamies".

 

Nobles mamies, votre ville a changé, les voleurs ne sont plus chez Guignol mais en face, ils ont transformé le Neuilly de l'est en Marseille du nord. L'heure n'est plus au tricot mais au tocsin.

Réveillez-vous pour vos enfants, vos petits enfants devenus chaperons rouges pour les chacals qui les attendent.

Réveillez-vous pour votre ville qui risque de ressembler à celles auxquelles on promettait le Karcher.

Réveillez-vous pour réveiller ceux qui dorment.

 

Ou alors rêvez, pensez à la fête du miel, et aux autres... 

Mais ne vous trompez pas de porte en rentrant. 

Partager cet article

Repost 0
Jean EROUKHMANOFF - dans Saint-Mandé
commenter cet article

commentaires

Louise 19/12/2011 11:05


Avec la photo du parrain cela donne une autre dimension.