Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

  • : LE BLOG DE JEAN EROUKHMANOFF
  • LE BLOG DE JEAN EROUKHMANOFF
  • : Billets d'humeur et réflexions engagées autour de la vie politique et citoyenne de Saint-Mandé et du Val de Marne
  • Contact

Jean EROUKHMANOFF

Médecin généraliste à Saint-Mandé, ancien conseiller général et maire-adjoint de la ville.

Le Zoom Sur

Saint-Mandé et moi

RUE JEANNE D'ARC: C'est dans cette rue que mes parents ont choisi de s'installer ,en 1956 ,j'avais 4 ans.

RUE DU COMMANDANT MOUCHOTTE: C'est la rue de mon école maternelle puis , primaire. On l' appelait "Mouchotte" mais elle a été baptisée Charles Digeon.

AVENUE DU GENERAL DE GAULLE(anciennement rue de la République): J'y ai installé mon cabinet de Médecine Générale, pour soigner une patientèle qui me ressemblait, j'avais 25 ans.

Rue de l'ABBE POUCHARD: Mon fils aîné y a fait ses premiers pas.

Rue DE BERULLE: La rue du Conservatoire Robert Lamoureux, ma fille contrairement à ses frères adorait les cours de solfège.

Avenue DAUMESNIL: C'est là que nous nous sommes installés avec mon épouse, pour élever nos trois enfants et recevoir désormais avec un grand bonheur nos deux petits-fils qui attendent avec impatience la réouverture du Zoo.

Archives

Bio

1956 Je découvre Saint-Mandé, le bois ,les manèges ,le zoo, et les coupes de cheveux réglementaires d'Edmond, le coiffeur de la rue Jeanne D' Arc. 1969 :j'obtiens mon bac au lycée Berlioz. 1976 : j'ai fini mes études de médecine et j'effectue mon service National dans le 404 ème Bataillon de Commandement et de Soutien. 1977 : j'ouvre mon cabinet de Médecine Générale à Saint Mandé et je crée une consultation de Médecine Générale au dispensaire ST Yves ,à La Courneuve ,ne pouvant refuser la requête de Sœur Cécile, une patiente que j'ai soignée lors de mon internat au Hertford British Hospital,à Paris. 1980:Le Sénateur -Maire Jean Bertaud célèbre mon mariage avec Michelle, Chirurgien -Dentiste qui exerce avec moi ,avenue du Général de Gaulle. 1981,1984,1987 : Trois très grandes années, la naissance de mes enfants. 1995 : J'intègre le monde politique local de Saint Mandé, je deviens Conseiller Municipal ,puis Adjoint au Maire. 2001 :Je suis élu Conseiller Général de Saint -Mandé. 2008 : Je suis réélu Conseiller Général par les Saint- Mandéens.

A La Une

  • Quelques conseils pour les vacances...
    1/ Attention aux petits coups de chaleur... Durant l'été, bien souvent, certains ne s’hydratent pas suffisamment. Et, faute d'un esprit clair, basculent dans le drame, se croyant parfois victimes de complots à la Richard III. Ils se retrouvent le front...
  • LE MYSTERE DU BULLETIN MUNICIPAL
    Mais où est-il passé ? Le « 25 photos du maire par magazine » en pleine campagne électorale, le « Coucou me revoilà », le «Suivez bien mon regard » un peu comme le geste du gendarme de Saint-Tropez, bref LA brochure où on le voit partout (en haut, en...
  • LE VAL ENDORMI
    Ça démarre mal. Déjà dans « le petit saint-mandéen » si on lit les titres un peu vite, la première page nous associe le « Plouf » à la « quinzaine commerciale ». Malgré tout j’ai attendu avec impatience le lundi 15, jour du lancement, du lancement… de...
  • AVIS DE GRANDE PRUDENCE
    « Détournement de fonds publics » ! La correctionnelle parce que la justice suspecte qu’une étude d’un montant de 8.300€ ait servi à payer une partie des frais d’avocat d’un maire. Et l’avocat est suspect de « recel de détournement de fonds publics »....
  • AÏE! AÏE! AÏE!
    En Cassation ça passe ou ça casse. Ça peut surtout casser les reins de celui qui se pourvoit dans cette démarche. Certains disent que quand on prend une chaise, il faut casser sa tirelire, s’ils chaussent leurs grosses lunettes il faut faire un tour à...
3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 21:16

Marcel Proust nous a laissé deux choses savoureuses pour adoucir notre époque : la madeleine et le questionnaire. Tous deux roulent sur le palais, attendrissent nos papilles, et la dégustation se poursuit avec des ingrédients sans chichis, qui parviennent à l'esprit et nous pénètrent quelles que soient les circonstances grâce à la simplicité et une bonne dose de spontanéité. 

A l'occasion de ce nouveau questionnaire de Proust, c'est une vincennoise,notre sénatrice,Catherine Procaccia, au tempérament affirmé et solide qui nous explique qui elle est en quelques réponses personnelles que vous allez découvrir. Malgré sa riche vie professionnelle, qui la fait aller de réunions en séances de vote, et d'études de dossiers en sessions de débats, elle a, elle aussi, eu la grande gentillesse de prendre le temps de répondre à notre petit questionnaire curieux et fantaisiste.

Que Marcel dorme en paix, l'esprit de la madeleine a une fois de plus été respecté !





Le principal trait de mon caractère :
Déterminée

La qualité que je désire chez un homme :
Brillant

La qualité que je désire chez une femme !
Sincère

Ce que j'apprécie le plus chez mes amis :
Leur respect pour ma vie privée

Mon principal défaut :
Autoritaire

Mon occupation préférée :
Internet

Mon rêve de bonheur :
Ma vie actuelle

Quel serait mon plus grand malheur :
Perdre un de mes enfants

Ce que je voudrais être :
Ce que je suis

Le pays où je désirerais vivre :
Ici, en France...

La couleur que je préfère :
Le vert

La fleur que j'aime :
L'orchidée

L'oiseau que je préfère :
Le flamand rose

Mes auteurs favoris en prose :
Marc Lévy et Bernard Lenteric

Mes poètes préférés :
Musset

Mes héros dans la fiction :
XIII

Mes héroïnes favorites dans la fiction :
Medium (la série télé)

Mes compositeurs préférés :
Beethoven

Mes peintres favoris :
Delacroix

Mes héros dans la vie réelle :
Sarkozy

Mes héroïnes dans l'histoire :
Hélène Boucher

Mes noms favoris :
...

Ce que je déteste par dessus tout :
L'indécision !

Ce qu'il y a de mal en moi :
La possessivité

Mes aliments préférés :
Les pâtes

Personnages historiques que je méprise le plus :
Robespierre

Le fait militaire que j'admire le plus :
Le débarquement en Normandie.

La réforme que j'estime le plus :
Celle des retraites

Le don de la nature que je voudrais avoir :
Guérisseur

Comment j'aimerais mourir :
Sans m'en rendre compte...

Etat présent de mon esprit :
Etonnée du questionnaire

Fautes qui m'inspirent le plus d'indulgence :
Conduite sur la route

Ma devise :
Le pouvoir des trois

Un grand vin :
Chambolle-Musigny

Comment j'ai freudiennement tué mon père/ma mère :
...

Si j'étais un homme politique je serais :
Philippe Le Bel

Avez-vous reconnu les questions apocryphes:
Oui !


Interview très gentiment donnée par Catherine Procaccia, sénateur UMP et conseiller général du Val de Marne.

Repost 0
8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 20:34
Juliette Benzoni nous avait livré le mois dernier un peu de sa vie, de son expérience et quelques uns de ses secrets les mieux gardés (son amour pour le pain grillé, le beurre, le saucisson et le poulet rôti! Ah si son médecin savait n'est-ce pas...). Aujourd'hui, nouveau Saint-Mandéen, nouvelle tranche de vie !

Je vous parle d'un homme qui passe difficilement inaperçu. Une carrure d'athlète, un sourire chaleureux et une énergie folle que ses trois enfants n'ont miraculeusement pas encore épuisée. Bernard Weil, puisque c'est son nom, a bien voulu se prêter lui aussi au jeu du Questionnaire de Proust, tout en rondeur, en humour et en sincérité.
PDG de Yamaha, mari heureux, père forcément harcelé (ce sont les attributs bien attachants de cette merveilleuse fonction) et comblé, c'est donc une vie riche qu'il nous présente au travers de ces quelques réponses, nous prouvant une fois de plus que les saint-mandéens savent mener leur vie tambour battant !




Le principal trait de mon caractère

La générosité 

La qualité que je désire chez un homme

L'humour 

La qualité que je désire chez une femme

La gentillesse 

Ce que j'apprécie le plus chez mes amis

La loyauté 

Mon principal défaut

La nervosité 

Mon occupation préférée

Chiner 

Mon rêve de bonheur

Faire du sport éternellement 

Que serait mon plus grand malheur

Perdre un membre de ma famille 

Ce que je voudrais être

Un modèle pour les autres

 
Le pays où je désirerais vivre

L'Italie 

La fleur que j'aime

La pivoine 

La couleur que je préfère

Le vert 

L'oiseau que je préfère

L'aigle 

Mes auteurs favoris en prose

Rousseau, Voltaire

 
Mes poètes préférés

Rimbaud, Verlaine 

Mes héros dans la fiction

Superman, Achille Talon

Mes héroïnes favorites dans la fiction

Les sœurs Brönte  

Mes compositeurs préférés

Tchaïkovsky, Eric Satie 

Mes peintres favoris

Soulage, Kandinsky 

Mes héros dans la vie réelle

Cousteau, Peul-Emile Victor 

Mes héroïnes dans l'histoire

Mata Hari, Jeanne d'Arc 

Mes noms favoris

O'Sullivan 

Ce que je déteste par-dessus tout

La méchanceté gratuite 

Ce qu'il y a de mal en moi

La lourdeur d'esprit 

Mes aliments préférés

Les truffes, les champignons nobles (girolles, cèpes) 

Personnages historiques que je méprise le plus

Bismarck, Hitler, Staline 

Le fait militaire que j'admire le plus

Austerlitz 

La réforme que j'estime le plus

Celle des retraites 

Le don de la nature que je désirerais avoir

Le bricolage 

Comment j'aimerais mourir

En dormant 

Etat de mon esprit présent

Concentré 

Fautes qui m'inspirent le plus d'indulgence

Non respect du code de la route

 
Ma devise

Un pour tous, tous pour un 

Un grand vin

Corton Charlemagne 

Comment j'ai freudiennement tué mon père/ma mère

En quittant très jeune la maison familiale

 
Si j'étais un homme politique, je serais

Tony Blair 

Avez-vous reconnu les questions apocryphes ?

Non.


Recueilli par Nathalie EROUKHMANOFF
Repost 0
1 juin 2008 7 01 /06 /juin /2008 17:49

Vous la connaissez forcément. Cette saint-mandéenne à l’oeil pétillant et l’humour acéré a accepté de se prêter au jeu du questionnaire de Proust avec moi, pour rappeler, avec superbe, que notre ville, décidément, recèle bien plus de personnalités spirituelles et brillantes qu’on ne pourrait le croire à première vue.  

Virtuose du polar historique, élégante, piquante, intelligente, l’esprit truffé d’anecdotes et de petites histoires savoureuses sur notre passé et notre histoire, et aussi, surtout si pleine de douceur et d’indulgence pour la nature humaine que l’on se sent tout de suite ravi de l’avoir enfin rencontrée et que l’on laisse s’égrener les minutes avec délectation en l’écoutant parler. Juliette Benzoni s’est ainsi fait  plaisir en se laissant découvrir au travers des 21 fameuses questions, plus quelques unes ajoutées à la liste, pour le simple plaisir de l’entendre encore se raconter.

Votre rendez-vous avec elle, a lieu en face, sur la colonne de droite... ma tribune, où vous pourrez lire le "Questionnaire de Proust" de Madame Benzoni.


Si vous avez été séduit, comme je l'ai été, vous comprendrez pourquoi Guy Montagnon, notre homme-orchestre aux mille facettes, planche pour que dans notre ville, si riche en talents, il y ait cette "Journée des Ecrivains" que beaucoup attendent et qui pourrait être placée sous le parrainage de cette grande Dame de la littérature. Mais je suis jeune, j'ai donc tendance à croire aux voeux, même si Saint-Mandé ne s'est pas faite en un jour.
  
 
 
Comme promis, voici l'interview exclusif d'une célèbrité Saint-Mandéenne .

 

MON "QUESTIONNAIRE DE PROUST"       

 Par Juliette Benzoni 
 

 Le principal trait de mon caractère
Le culte de l'amitié

La qualité que je désire chez un homme
Le courage, celui de tous les jours...

La qualité que je désire chez une femme
La compréhension

Ce que j'apprécie le plus chez mes amis
D'être mes amis justement

Mon principal défaut
La paresse

Mon occupation préférée
Lire

Mon rêve de bonheur
Il y a longtemps que je n'en ai plus

Que serait mon plus grand malheur
C'est arrivé : j'ai perdu mon fils...

Ce que je voudrais être
Inusable !


Le pays où je désirerais vivre
Nulle part ailleurs qu'en France

La fleur que j'aime
La rose

La couleur que je préfère
Le bleu 

L'oiseau que je préfère
Je crains que je les préfère tous...

Mes auteurs favoris en prose
Cela va d'Alexandre Dumas à Eric-Emmanuel Schmitt en passant par Agatha Christie !

 Mes poètes préférés
Verlaine, Racine, Charles Dickens...etc

Mes héros dans la fiction
Cyrano de Bergerac...et Hercule Poirot

Mes héroïnes favorites dans la fiction
Celles de mes romans...et Bécassine !

Mes compositeurs préférés
Mozart, Chopin, Berlioz, Verdi...

Mes peintres favoris
Monet, Goya, Turner, Boldini

Mes héros dans la vie réelle
Il n'en a plus

Mes héroïnes dans l'histoire
Jeanne d'Arc 

Mes noms favoris 
France, Aurore, Victoire et plein d'autres

Ce que je déteste par-dessus tout
L'hypocrisie

Ce qu'il y a de mal en moi
Je préfère ne pas le savoir

Mes aliments préférés
Le pain grillé, le beurre, le saucisson et le poulet rôti !

Personnages historiques que je méprise le plus
Les traîtres

Le fait militaire que j'admire le plus
Les batailles désespérées comme celle de Tibériade (au XIIème siècle)

La réforme que j'estime le plus
Le vote des femmes

Le don de la nature que je désirerais avoir
La voix de la Callas

Comment j'aimerais mourir
Vite

Etat de mon esprit présent
Fatiguée !

Fautes qui m'inspirent le plus d'indulgence
La gourmandises et les pieux mensonges


Ma devise
Fais ce que pourras !

Un grand vin
Romanée-Conti !


Si j'étais un homme politique, je serais
Mais justement je n'en suis pas un

Avez-vous reconnu les questions apocryphes ?
Non. J'aurais dû ?

Repost 0