Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : LE BLOG DE JEAN EROUKHMANOFF
  • LE BLOG DE JEAN EROUKHMANOFF
  • : Billets d'humeur et réflexions engagées autour de la vie politique et citoyenne de Saint-Mandé et du Val de Marne
  • Contact

Jean EROUKHMANOFF

Médecin généraliste à Saint-Mandé, ancien conseiller général et maire-adjoint de la ville.

Le Zoom Sur

Saint-Mandé et moi

RUE JEANNE D'ARC: C'est dans cette rue que mes parents ont choisi de s'installer ,en 1956 ,j'avais 4 ans.

RUE DU COMMANDANT MOUCHOTTE: C'est la rue de mon école maternelle puis , primaire. On l' appelait "Mouchotte" mais elle a été baptisée Charles Digeon.

AVENUE DU GENERAL DE GAULLE(anciennement rue de la République): J'y ai installé mon cabinet de Médecine Générale, pour soigner une patientèle qui me ressemblait, j'avais 25 ans.

Rue de l'ABBE POUCHARD: Mon fils aîné y a fait ses premiers pas.

Rue DE BERULLE: La rue du Conservatoire Robert Lamoureux, ma fille contrairement à ses frères adorait les cours de solfège.

Avenue DAUMESNIL: C'est là que nous nous sommes installés avec mon épouse, pour élever nos trois enfants et recevoir désormais avec un grand bonheur nos deux petits-fils qui attendent avec impatience la réouverture du Zoo.

Archives

Bio

1956 Je découvre Saint-Mandé, le bois ,les manèges ,le zoo, et les coupes de cheveux réglementaires d'Edmond, le coiffeur de la rue Jeanne D' Arc. 1969 :j'obtiens mon bac au lycée Berlioz. 1976 : j'ai fini mes études de médecine et j'effectue mon service National dans le 404 ème Bataillon de Commandement et de Soutien. 1977 : j'ouvre mon cabinet de Médecine Générale à Saint Mandé et je crée une consultation de Médecine Générale au dispensaire ST Yves ,à La Courneuve ,ne pouvant refuser la requête de Sœur Cécile, une patiente que j'ai soignée lors de mon internat au Hertford British Hospital,à Paris. 1980:Le Sénateur -Maire Jean Bertaud célèbre mon mariage avec Michelle, Chirurgien -Dentiste qui exerce avec moi ,avenue du Général de Gaulle. 1981,1984,1987 : Trois très grandes années, la naissance de mes enfants. 1995 : J'intègre le monde politique local de Saint Mandé, je deviens Conseiller Municipal ,puis Adjoint au Maire. 2001 :Je suis élu Conseiller Général de Saint -Mandé. 2008 : Je suis réélu Conseiller Général par les Saint- Mandéens.

A La Une

  • Quelques conseils pour les vacances...
    1/ Attention aux petits coups de chaleur... Durant l'été, bien souvent, certains ne s’hydratent pas suffisamment. Et, faute d'un esprit clair, basculent dans le drame, se croyant parfois victimes de complots à la Richard III. Ils se retrouvent le front...
  • LE MYSTERE DU BULLETIN MUNICIPAL
    Mais où est-il passé ? Le « 25 photos du maire par magazine » en pleine campagne électorale, le « Coucou me revoilà », le «Suivez bien mon regard » un peu comme le geste du gendarme de Saint-Tropez, bref LA brochure où on le voit partout (en haut, en...
  • LE VAL ENDORMI
    Ça démarre mal. Déjà dans « le petit saint-mandéen » si on lit les titres un peu vite, la première page nous associe le « Plouf » à la « quinzaine commerciale ». Malgré tout j’ai attendu avec impatience le lundi 15, jour du lancement, du lancement… de...
  • AVIS DE GRANDE PRUDENCE
    « Détournement de fonds publics » ! La correctionnelle parce que la justice suspecte qu’une étude d’un montant de 8.300€ ait servi à payer une partie des frais d’avocat d’un maire. Et l’avocat est suspect de « recel de détournement de fonds publics »....
  • AÏE! AÏE! AÏE!
    En Cassation ça passe ou ça casse. Ça peut surtout casser les reins de celui qui se pourvoit dans cette démarche. Certains disent que quand on prend une chaise, il faut casser sa tirelire, s’ils chaussent leurs grosses lunettes il faut faire un tour à...
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 22:56

Il est illusoire d'envisager les suites d'un divorce, serait-il encore plus présomptueux de les imaginer lorsqu'il est politique? Certainement pas, car la famille s'octroie un rôle prépondérant, les parrains marraines exercent un pouvoir non négligeable et les dieux des ondes menacent de leur sondages ou avec leurs révélations, les bélligérants.

Quelle est la situation?

Un joueur de poker, sorte d'Edward G Robinson, a distribué des cartes mais voulant trop bien faire, se retrouve avec cinq as. R Redford fronce ses sourcils made in Brejnev, au moment où les spectateurs allaient applaudir ce tour de force. On appelle un arbitre, un vieux sage qui sait faire les grimaces et se met à braire. Un singe qui brait? On soupçonne une nouvelle supercherie et on l'envoie à la charcuterie. Survient Joker le roi du bluff en pleine tournée, qui remplit les salles à Las Vegas avec son fameux show: une femme puis deux puis trois, il se retourne et... plus personne, si la dernière apparait avec un guitariste au fond de la salle: applaudissements!

Joker montre ses tours à l'un, ses manches sans fond à l'autre et quand il menace de déclencher le tonnerre, Robinson et Redford le calment en rédigeant une lettre de recommandation pour Pinder.

Alors quelle suite?

Après un statu quo, reflet d'impuissance, chacun des deux groupes va préparer les "Municipales" en évitant les rivalités ou pire les duels. Fillon devrait donc représenter les deux camps à Paris, et s'il l'emporte, du fait de cette position stratégique, il laisserait Copé régner sur le parti. Voilà pourquoi Dati, comprenant qu'elle sera sacrifiée, engage le combat aujourd'hui. Elle ne pouvait que refuser le sort de Ségolène ou celui de Rama Yade. Mais si elle parvenait à faire échouer Fillon, pourtant porté par une vague bleue, la guerre durerait jusqu'aux législatives (on soupçonnerait un faux soutien de Copé à Fillon et son appui en sous main à Dati).

Dans tous les autres cas, la recomposition du parti se fera après les municipales en fonction des nouveaux barons locaux et de leur influence.

Et Joker?

Il pourrait passer du cinéma au cinéma, il y sera toujours meilleur que sa femme. 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alain Dumesnil 08/12/2012 10:31


Bonjour Jean,


Je ne sais si nous devons nous réjouir de ce qui arrive à l'UMP, mais pour avoir participé et contribué en son temps à sa mise en place...Je me dis:


Qu'il y a comme dans toutes situations difficiles une renaissance possible et plus que souhaitable...


Pour avoir combattu en face à face, les égos des uns et des autres, je sais que dans toutes les époques critiques notre Pays a su faire face et trouver les Hommes et les
Femmes providentielles.


Ce que nous constatons avec gravité, c'est le niveau de nos élus, leur niveau de compétence...Nous avons des élus qui ont fait de la politique spectacle, de l'audimat...Et celà continue...


Et l'Avenir et la Grandeur de la France dans tout celà...


Devant les périls qui nous guettent tant au niveau International que National, notre pays a besoin de retrouver une VISION et un PROJET...


Rassemblons tous les Hommes et les Femmes de compétence de ce Pays qui peuvent être une Force de Propositions...pour notre Pays, pour la CEE et pour le MONDE...


La situation est redoutablement difficile, face aux problèmes internationaux, religieux, financiers, mais elle est porte en elle des possibilités de renouveau qu'il nous faut mettre en place...


Nous avons les élus que nous méritons...Nous pouvons si nous le voulons modifier celà...


La France que j'aime mérite beaucoup mieux...


Alain Dumesnil, ancien conseiller municipal et Homme Libre