Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : LE BLOG DE JEAN EROUKHMANOFF
  • LE BLOG DE JEAN EROUKHMANOFF
  • : Billets d'humeur et réflexions engagées autour de la vie politique et citoyenne de Saint-Mandé et du Val de Marne
  • Contact

Jean EROUKHMANOFF

Médecin généraliste à Saint-Mandé, ancien conseiller général et maire-adjoint de la ville.

Le Zoom Sur

Saint-Mandé et moi

RUE JEANNE D'ARC: C'est dans cette rue que mes parents ont choisi de s'installer ,en 1956 ,j'avais 4 ans.

RUE DU COMMANDANT MOUCHOTTE: C'est la rue de mon école maternelle puis , primaire. On l' appelait "Mouchotte" mais elle a été baptisée Charles Digeon.

AVENUE DU GENERAL DE GAULLE(anciennement rue de la République): J'y ai installé mon cabinet de Médecine Générale, pour soigner une patientèle qui me ressemblait, j'avais 25 ans.

Rue de l'ABBE POUCHARD: Mon fils aîné y a fait ses premiers pas.

Rue DE BERULLE: La rue du Conservatoire Robert Lamoureux, ma fille contrairement à ses frères adorait les cours de solfège.

Avenue DAUMESNIL: C'est là que nous nous sommes installés avec mon épouse, pour élever nos trois enfants et recevoir désormais avec un grand bonheur nos deux petits-fils qui attendent avec impatience la réouverture du Zoo.

Archives

Bio

1956 Je découvre Saint-Mandé, le bois ,les manèges ,le zoo, et les coupes de cheveux réglementaires d'Edmond, le coiffeur de la rue Jeanne D' Arc. 1969 :j'obtiens mon bac au lycée Berlioz. 1976 : j'ai fini mes études de médecine et j'effectue mon service National dans le 404 ème Bataillon de Commandement et de Soutien. 1977 : j'ouvre mon cabinet de Médecine Générale à Saint Mandé et je crée une consultation de Médecine Générale au dispensaire ST Yves ,à La Courneuve ,ne pouvant refuser la requête de Sœur Cécile, une patiente que j'ai soignée lors de mon internat au Hertford British Hospital,à Paris. 1980:Le Sénateur -Maire Jean Bertaud célèbre mon mariage avec Michelle, Chirurgien -Dentiste qui exerce avec moi ,avenue du Général de Gaulle. 1981,1984,1987 : Trois très grandes années, la naissance de mes enfants. 1995 : J'intègre le monde politique local de Saint Mandé, je deviens Conseiller Municipal ,puis Adjoint au Maire. 2001 :Je suis élu Conseiller Général de Saint -Mandé. 2008 : Je suis réélu Conseiller Général par les Saint- Mandéens.

A La Une

  • Quelques conseils pour les vacances...
    1/ Attention aux petits coups de chaleur... Durant l'été, bien souvent, certains ne s’hydratent pas suffisamment. Et, faute d'un esprit clair, basculent dans le drame, se croyant parfois victimes de complots à la Richard III. Ils se retrouvent le front...
  • LE MYSTERE DU BULLETIN MUNICIPAL
    Mais où est-il passé ? Le « 25 photos du maire par magazine » en pleine campagne électorale, le « Coucou me revoilà », le «Suivez bien mon regard » un peu comme le geste du gendarme de Saint-Tropez, bref LA brochure où on le voit partout (en haut, en...
  • LE VAL ENDORMI
    Ça démarre mal. Déjà dans « le petit saint-mandéen » si on lit les titres un peu vite, la première page nous associe le « Plouf » à la « quinzaine commerciale ». Malgré tout j’ai attendu avec impatience le lundi 15, jour du lancement, du lancement… de...
  • AVIS DE GRANDE PRUDENCE
    « Détournement de fonds publics » ! La correctionnelle parce que la justice suspecte qu’une étude d’un montant de 8.300€ ait servi à payer une partie des frais d’avocat d’un maire. Et l’avocat est suspect de « recel de détournement de fonds publics »....
  • AÏE! AÏE! AÏE!
    En Cassation ça passe ou ça casse. Ça peut surtout casser les reins de celui qui se pourvoit dans cette démarche. Certains disent que quand on prend une chaise, il faut casser sa tirelire, s’ils chaussent leurs grosses lunettes il faut faire un tour à...
20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 09:45

photos iphone maman 002Malgré tous les romans et bien des films, personne n'a réussi à percer le "mystère Rimbaud". Ce poète reste donc un cas à part, totalement incompréhensible... jusqu'à cette photo! 

  Car on peut ranger les écrivains en difficulté en trois catégories:

_ Certains se sont accrochés à une gloire éphémère ou ont pressé le fruit d'une réussite d'une fois, espérant tenir une vie en poussant les mots sur une feuille. Non dupes de leur valeur, ils souhaitaient surtout en prolonger la manne pécuniaire (Françoise Sagan).

_ D'autres, victimes du drame de la page blanche devenaient prisonniers du "syndrome de la crampe de l'écrivain" et mettaient des années avant de nous proposer leur chef-d'oeuvre, par exemple pour Fitzgerald "Tendre est la nuit".

_ Un dernier, Salinger, totalement atypique flamboyait dans un roman fascinant sur un Hamlet de la fin du XXè siècle, puis conformément à son héros dégoûté des hommes et n'estimant rien avoir à leur dire, se cloitrait dans sa propriété jusqu'à sa mort.

  

Ainsi chaque auteur possède sa ligne de vie en accord avec son talent, ses drames intérieurs, sa misanthropie.photos iphone maman 006

 

  Mais curieusement malgré les milliers d'heures passées sur des commentaires de textes pour analyser avec minutie le mot, le vers et la rime de chacun de ses poèmes, les profs de français et d'autres, passionnés, pensaient n'avoir toujours pas compris l'auteur.  

  Le paradoxe persistait: comment, pourquoi le génie poétique d'Arthur Rimbaud disparait à peine adulte, et comment et pourquoi la vie qu'il va mener ensuite se situe à l'opposé de la sensibilité, de la beauté et des fulgurances qu'il nous a offertes?

 

Ce qui devient alors extraordinaire c'est cette photo prise de lui à Aden, la dernière avant qu'il ne disparaisse. Elle nous le présente égaré dans cette société qu'il cotoie, à coté d'aventuriers et d'officiers épanouis. Notre pauvre poète semble en décalage. Une trace de désespoir ou un simple regret dans le regard nous fait saisir la vanité, l'inutilité presque de ce deuxième parcours, bateau ivre perdu en amazonie, Aguirre chez les indiens.

Photo fascinante car elle nous permet peut-être de comprendre son parcours.

 

Je vous ai aidé, à vous de m'indiquer où se situe le poète en partant de la gauche: 1er, 2è, 3è ...

 

 

 

CONCOURS:  De la riviera au Plaza à New York un seul écrivain parvenait à décrire ce monde superficiel et angoissant duquel basculera son épouse Zelda, mais Freud notre troisième écrivain a inventé le divan à la même époque mais pas encore les neuroleptiques. Donc 1er auteur: Scott Fitzgerald, le second écrivit ses livrets et ses opéras: Wagner, le dernier: le grand  Sigmund.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Jean EROUKHMANOFF - dans Culture
commenter cet article

commentaires