Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : LE BLOG DE JEAN EROUKHMANOFF
  • LE BLOG DE JEAN EROUKHMANOFF
  • : Billets d'humeur et réflexions engagées autour de la vie politique et citoyenne de Saint-Mandé et du Val de Marne
  • Contact

Jean EROUKHMANOFF

Médecin généraliste à Saint-Mandé, ancien conseiller général et maire-adjoint de la ville.

Le Zoom Sur

Saint-Mandé et moi

RUE JEANNE D'ARC: C'est dans cette rue que mes parents ont choisi de s'installer ,en 1956 ,j'avais 4 ans.

RUE DU COMMANDANT MOUCHOTTE: C'est la rue de mon école maternelle puis , primaire. On l' appelait "Mouchotte" mais elle a été baptisée Charles Digeon.

AVENUE DU GENERAL DE GAULLE(anciennement rue de la République): J'y ai installé mon cabinet de Médecine Générale, pour soigner une patientèle qui me ressemblait, j'avais 25 ans.

Rue de l'ABBE POUCHARD: Mon fils aîné y a fait ses premiers pas.

Rue DE BERULLE: La rue du Conservatoire Robert Lamoureux, ma fille contrairement à ses frères adorait les cours de solfège.

Avenue DAUMESNIL: C'est là que nous nous sommes installés avec mon épouse, pour élever nos trois enfants et recevoir désormais avec un grand bonheur nos deux petits-fils qui attendent avec impatience la réouverture du Zoo.

Archives

Bio

1956 Je découvre Saint-Mandé, le bois ,les manèges ,le zoo, et les coupes de cheveux réglementaires d'Edmond, le coiffeur de la rue Jeanne D' Arc. 1969 :j'obtiens mon bac au lycée Berlioz. 1976 : j'ai fini mes études de médecine et j'effectue mon service National dans le 404 ème Bataillon de Commandement et de Soutien. 1977 : j'ouvre mon cabinet de Médecine Générale à Saint Mandé et je crée une consultation de Médecine Générale au dispensaire ST Yves ,à La Courneuve ,ne pouvant refuser la requête de Sœur Cécile, une patiente que j'ai soignée lors de mon internat au Hertford British Hospital,à Paris. 1980:Le Sénateur -Maire Jean Bertaud célèbre mon mariage avec Michelle, Chirurgien -Dentiste qui exerce avec moi ,avenue du Général de Gaulle. 1981,1984,1987 : Trois très grandes années, la naissance de mes enfants. 1995 : J'intègre le monde politique local de Saint Mandé, je deviens Conseiller Municipal ,puis Adjoint au Maire. 2001 :Je suis élu Conseiller Général de Saint -Mandé. 2008 : Je suis réélu Conseiller Général par les Saint- Mandéens.

A La Une

  • Quelques conseils pour les vacances...
    1/ Attention aux petits coups de chaleur... Durant l'été, bien souvent, certains ne s’hydratent pas suffisamment. Et, faute d'un esprit clair, basculent dans le drame, se croyant parfois victimes de complots à la Richard III. Ils se retrouvent le front...
  • LE MYSTERE DU BULLETIN MUNICIPAL
    Mais où est-il passé ? Le « 25 photos du maire par magazine » en pleine campagne électorale, le « Coucou me revoilà », le «Suivez bien mon regard » un peu comme le geste du gendarme de Saint-Tropez, bref LA brochure où on le voit partout (en haut, en...
  • LE VAL ENDORMI
    Ça démarre mal. Déjà dans « le petit saint-mandéen » si on lit les titres un peu vite, la première page nous associe le « Plouf » à la « quinzaine commerciale ». Malgré tout j’ai attendu avec impatience le lundi 15, jour du lancement, du lancement… de...
  • AVIS DE GRANDE PRUDENCE
    « Détournement de fonds publics » ! La correctionnelle parce que la justice suspecte qu’une étude d’un montant de 8.300€ ait servi à payer une partie des frais d’avocat d’un maire. Et l’avocat est suspect de « recel de détournement de fonds publics »....
  • AÏE! AÏE! AÏE!
    En Cassation ça passe ou ça casse. Ça peut surtout casser les reins de celui qui se pourvoit dans cette démarche. Certains disent que quand on prend une chaise, il faut casser sa tirelire, s’ils chaussent leurs grosses lunettes il faut faire un tour à...
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 09:37

Je commencerai par la dernière de la classe (la classe des grands; je n'évoquerai pas ceux qui depuis des années redoublent leur maternelle... mais empochent le pactole promis aux cancres par la République).


eva-joly.jpgLa "malheureusement candidate", ancienne juge, a été victime d'une escroquerie de la part de plusieurs centaines de personnes qui lui ont fait miroité un poste ministériel et, c'est toujours pareil quand on est dupé, qui va devoir régler le montant de ses frais de campagne! Elle ne peut même pas porter plainte contre les militants à l'origine de ses malheurs, ils sont insolvables. Mais, c'est promis on ne la reprendra plus!

 

 

 

 

 

 

D'où sont venus les malentendus?

 

 

Le style maitresse d'école, un peu père Fouettard, de celle qui avait mis en prison Le Floch Prigent pour mauvais travail, en le transformant en mère Fouetteuse aurait pu plaire à DSK. Mais les verts, plus amoureux de dame nature que d'une gardienne de donjon, préfèrent laisser le cuir sur le dos des vaches que de goûter la morsure des lanières sur le leur.

 

Souvenons-nous que Kennedy inversa le résultat électoral attendu et gagna contre Nixon, parce qu'il apparu comme le playboy (de l'époque...) face à celui qui se vit infliger le surnom de "Tricky Dicky". Lecanuet dans les années soixante gagna 17% des voix contre de Gaulle par son sourire (c'était avant mai 68, à l'époque Gomina). Et si feu DSK réussit à enthousiasmer la majorité des français c'était aussi par son charme, son coté sex symbole (Don Juan face au mari trompé), qu'on comprit plus tard n'être qu'une facette d'une "sex-machine détraquée".

 

Alors, on pourrait gommer l'obstination insensée d'Eva Joly, effacer son ego totalement paradoxal, écarter sa grossiereté ("je l'emmerde" en parlant de Lepage), on pourrait oublier son accent (bien qu'étrangers mes grands-parents, mes parents parlèrent un français irréprochable), pour essayer de méditer sur son programme... si seulement elle nous faisait rêver!

Mais, on nous promit  la "troisième des miss Norvège" et aujourd'hui, on nous offre "Le Cri" de Munch.


Ce n'est pas les lunettes qu'il fallait changer sur les affiches, mais celle qui les porte.

Estimations:

_ 2%, je sais ce n'est pas un scoop, mais elle non plus.

_ 8% dans la 6è circonscription

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alain Dumesnil 15/04/2012 15:20


Bonjour Jean,


Il nous faut en cette période au combien triste pour notre pays, trier le bon grain de l'ivraie...


Notre circonscription comme bien d'autres à été laissée au bon soin de personnes dont l'histoire montrera qui ils étaient réellement...


Aujourd'hui, nous savons que pour conduire notre pays dans la voie du redressement, il nous faut moins de 400 députés et si tu veux mon avis 300 serait encore trop car notre organisation CEE doit
être utilisée au mieux des intérêts européens.


Ce qui veut dire que 8 régions ( actuellement 22) sont nécessaires pour la relance de notre pays.


Ce qui veut dire que le Sénat n'est plus nécessaire tel qu'il est...


Ce qui veut dire que les élus sont une charge pour notre pays et non une source d'intérêt, qu'ils sont avant tout des privilégiés et que les soucis du Peuple Français ne sont pas leurs
priorités...


Aujourd'hui, il faut que vous sachiez que la situation de nombre de peuples à travers le monde occidental ne croient plus en vous, ils ne croient plus en ceux qui étaient censsés les
représentés...


La France vit peut être ces dernières heures de calme, le peuple Français à travers son histoire glorieuse à montrer de quoi il est capable  nous ne savons de quoi demain sera fait et tout
alors pour certains deviendra possible...


A vous tous élus, je dis, n'écoutez plus la voix des partis politiques mais écoutez le coeur des Français et des Européens qui souffrent de plus en plus et à qui on continuent  à mentir...


Juqu'ou pourront-ils tenir?


Si nous voulons redresser notre pays et notre Europe, commençons à réorganiser notre structure politique et par la même nous commenceront à faire des économies...


Toute mon amitié


Alain Dumesnil ancien conseiller municipal


Membre de République Solidaire