Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : LE BLOG DE JEAN EROUKHMANOFF
  • LE BLOG DE JEAN EROUKHMANOFF
  • : Billets d'humeur et réflexions engagées autour de la vie politique et citoyenne de Saint-Mandé et du Val de Marne
  • Contact

Jean EROUKHMANOFF

Médecin généraliste à Saint-Mandé, ancien conseiller général et maire-adjoint de la ville.

Le Zoom Sur

Saint-Mandé et moi

RUE JEANNE D'ARC: C'est dans cette rue que mes parents ont choisi de s'installer ,en 1956 ,j'avais 4 ans.

RUE DU COMMANDANT MOUCHOTTE: C'est la rue de mon école maternelle puis , primaire. On l' appelait "Mouchotte" mais elle a été baptisée Charles Digeon.

AVENUE DU GENERAL DE GAULLE(anciennement rue de la République): J'y ai installé mon cabinet de Médecine Générale, pour soigner une patientèle qui me ressemblait, j'avais 25 ans.

Rue de l'ABBE POUCHARD: Mon fils aîné y a fait ses premiers pas.

Rue DE BERULLE: La rue du Conservatoire Robert Lamoureux, ma fille contrairement à ses frères adorait les cours de solfège.

Avenue DAUMESNIL: C'est là que nous nous sommes installés avec mon épouse, pour élever nos trois enfants et recevoir désormais avec un grand bonheur nos deux petits-fils qui attendent avec impatience la réouverture du Zoo.

Archives

Bio

1956 Je découvre Saint-Mandé, le bois ,les manèges ,le zoo, et les coupes de cheveux réglementaires d'Edmond, le coiffeur de la rue Jeanne D' Arc. 1969 :j'obtiens mon bac au lycée Berlioz. 1976 : j'ai fini mes études de médecine et j'effectue mon service National dans le 404 ème Bataillon de Commandement et de Soutien. 1977 : j'ouvre mon cabinet de Médecine Générale à Saint Mandé et je crée une consultation de Médecine Générale au dispensaire ST Yves ,à La Courneuve ,ne pouvant refuser la requête de Sœur Cécile, une patiente que j'ai soignée lors de mon internat au Hertford British Hospital,à Paris. 1980:Le Sénateur -Maire Jean Bertaud célèbre mon mariage avec Michelle, Chirurgien -Dentiste qui exerce avec moi ,avenue du Général de Gaulle. 1981,1984,1987 : Trois très grandes années, la naissance de mes enfants. 1995 : J'intègre le monde politique local de Saint Mandé, je deviens Conseiller Municipal ,puis Adjoint au Maire. 2001 :Je suis élu Conseiller Général de Saint -Mandé. 2008 : Je suis réélu Conseiller Général par les Saint- Mandéens.

A La Une

  • Quelques conseils pour les vacances...
    1/ Attention aux petits coups de chaleur... Durant l'été, bien souvent, certains ne s’hydratent pas suffisamment. Et, faute d'un esprit clair, basculent dans le drame, se croyant parfois victimes de complots à la Richard III. Ils se retrouvent le front...
  • LE MYSTERE DU BULLETIN MUNICIPAL
    Mais où est-il passé ? Le « 25 photos du maire par magazine » en pleine campagne électorale, le « Coucou me revoilà », le «Suivez bien mon regard » un peu comme le geste du gendarme de Saint-Tropez, bref LA brochure où on le voit partout (en haut, en...
  • LE VAL ENDORMI
    Ça démarre mal. Déjà dans « le petit saint-mandéen » si on lit les titres un peu vite, la première page nous associe le « Plouf » à la « quinzaine commerciale ». Malgré tout j’ai attendu avec impatience le lundi 15, jour du lancement, du lancement… de...
  • AVIS DE GRANDE PRUDENCE
    « Détournement de fonds publics » ! La correctionnelle parce que la justice suspecte qu’une étude d’un montant de 8.300€ ait servi à payer une partie des frais d’avocat d’un maire. Et l’avocat est suspect de « recel de détournement de fonds publics »....
  • AÏE! AÏE! AÏE!
    En Cassation ça passe ou ça casse. Ça peut surtout casser les reins de celui qui se pourvoit dans cette démarche. Certains disent que quand on prend une chaise, il faut casser sa tirelire, s’ils chaussent leurs grosses lunettes il faut faire un tour à...
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 08:29
POURQUOI VOTER PALLIERE=VOTER BEAUDOUIN?

A l’issue du premier tour des élections, la liste du maire totalisait 3.313 voix, le total de la mienne (arrivée en seconde position) et de celle de Mme ¨Pallière (troisième) 3.551 voix. Les socialistes avec 1482 suffrages confirmaient que Saint-Mandé aspirait à une autre politique.

J’ai tout tenté pour obtenir une union. Le Parisien du 24 mars à 19h26 (version numérique), et celui du 25, en version papier, rappelaient mes concessions : « J’accepte de ne pas être tête de liste, de ne placer que la moitié de mes représentants et de ne figurer qu’en position de dernier adjoint ».

Mme Pallière reconnait dans le même quotidien : « on s’est vu longuement », mais, poursuit le journal, la citant : « sa motivation n’est absolument pas d’être élue à tout prix pour triompher devant Patrick Beaudouin ».

Elle a martelé tout au long de la campagne qu’elle ne supportait plus le pouvoir personnel du maire, l’opacité de sa gestion, ses dérapages. Or là que nous propose-t-elle ? Malgré sa place de 3ème, elle voulait ne prendre que 3 de mes colistiers parmi les 32 membres de sa liste. Est-ce équitable ? N’est-ce pas un nouveau pouvoir personnel qui se serait substitué à l’ancien ?

Estimant qu’elle méritait plus que ses 21% de voix recueillies, choquée, elle n’a pas pu s’exprimer le soir des résultats, me regarder dans les yeux, me parler le lendemain, accepter une photo alors qu’elle avait souhaité se réunir dans un lieu public fréquenté par beaucoup de Saint-Mandéens. Le rôle d’un leader n’est-il pas d’affronter les tempêtes, les défaites ou de simple contrariétés ?

Son 6ème colistier, dans ce moment grave, s’est substitué à elle pour discuter. Il a évoqué non la baisse des impôts mais leur augmentation, justifiée à ses yeux, les 2 millions d’euros à emprunter pour terminer le projet du site EDF, les charrettes du personnel, leur remplacement par du personnel plus qualifié donc plus coûteux. Il nous avait précisé d’emblée qu’il était issu du Corps des Mines, avait été à la tête d’une entreprise de 24.000 personnes, inscrite au CAC40, qu’il avait négocié avec 5 ministres. Est-ce lui qui aurait piloté la mairie, si elle avait été élue ? Lui aurait-il laissé le trône simplement pour lire les discours qu’il aurait préparés, chanter La Madelon, nommer le vainqueur du loto à La Passerelle ?

Mme Pallière avait maladroitement précisé qu’elle ne ferait pas de fusion, pourquoi m’a-t-elle donc rencontré chez elle ? Elle désirait garder toute sa liste et ne savait pas qui sacrifier. Le rôle d’un responsable politique est de faire des choix, de dépasser ses problèmes personnels pour favoriser l’intérêt général.

Mme Pallière dans sa profession de foi évoque le coût de la patinoire éphémère que nous aurions mise à disposition des Saint-mandéens à l’occasion des fêtes de fin d’année. Elle évoque plusieurs millions d’euros. Je lui rappelle que cette patinoire aurait été « éphémère », ou provisoire, comme celle qui est installé à Vincennes ou à Charenton, au coût de 15.000€ avec l’aide des sponsors.

En refusant la fusion de liste, Mme Pallière va permettre au maire de s’assurer une majorité de sièges au Conseil municipal. En juin 2012, j’étais le seul du Conseil municipal à ne pas soutenir le maire. Mme Pallière avait appelé à voter pour lui et lui permettre d’obtenir un siège de député. Aujourd’hui par son attitude, elle lui offre une place de maire.

Qu’elle ne nous interdise pas de nous interroger sur ses actes. Ceux qui favorisent celui qu’elle nous dit détester ! Mme Pallière offre un magnifique cadeau au maire sortant : les clés de la ville.

Jean Eroukhmanoff

Retrouvez toutes les informations relatives à la campagne sur : www.jeaneroukhmanoff2014.fr

Partager cet article

Repost 0
Jean EROUKHMANOFF
commenter cet article

commentaires

Rosine 28/03/2014 18:47

Cette madame Pallière fait de la politique de caniveau. Aujourd'hui, au marché, elle n'a eut de cesse que de proférer des mensonges sur le dos du Dr Erouckhmanoff ! Quelle honte ! Cette femme ferait n'importe quoi pour accéder "au pouvoir". Lamentable.

JL 28/03/2014 18:06

Et le pire dans tout ca c'est que Palliere aurait deja conclu un accord avec Beaudouin en contrepartie de sa non-alliance avec vous (et de ne pas faire de recours sur les comptes de campagnes de notre bon maire). Vitoire sans risque d'invalidation pour lui (si tant est qu'elle aie lieu d'être), mais que recevra-t-elle en echange? Reponse dans quelques jours j'imagine... On verra si la rumeur se confirme en tout cas...

tintin94160 28/03/2014 18:15

un poste d'adjointe peux-être

Ivale 28/03/2014 11:47

Comme beaucoup je pense que Claire Pallière a menti en disant vouloir une autre politique pour notre ville. Elle vient d'offrir la Mairie à celui qu'elle dit vouloir combattre. Ma déception est telle que j'envisageais de ne pas voter dimanche. Après réflexion et dans le dernier espoir que notre ville puisse avoir un avenir meilleur que celui proposé par son maire actuel j'irai mettre mon bulletin dans l'urne. Je présente mes excuses à Mme Touati pour ne pas lui renouveler mon soutien du premier tour mais le seul qui peut encore avoir une chance c'est peut être Jean Eroukhmanoff. Le maire actuel a fait le plein de ses électeurs alors si comme moi d'autres personnes pensent qu'il faut vraiment dire Stop à Patrick Beaudouin il ne reste plus que la liste conduite par Jean Eroukhmanoff.
Il faut montrer à Claire Pallière et Patrick Beaudouin que nous voulons un autre Saint-Mandé.
Je vais faire un rêve.....
Aux urnes.....

saillant94 28/03/2014 11:19

tout a fait d'accord, votez Eroukhmanoff! Stop aux années Beaudouin!

Jeanne 28/03/2014 11:00

Décidément Madame Pallière vous me décevez, votre dernier papier est malhonnête et mensonger vis a vis de Jean Eroukhmanoff.
Pour beaucoup d’électeurs (à en voir les commentaires qui suivent sur votre blog de campagne) vous semez la zizanie.Plus de 42% ont choisi avant tout le changement.A demi mot,
vous appelez de toute évidence a voter pour Patrick Beaudouin.
Vous n'êtes pas faîtes pour la politique, vous auriez du être seule et choisir tous vos colistiers comme ceux de Jean Eroukmanoff : des hommes intègres et surtout nouveaux.
Le tort que vous avez eu était de vous trimbaler avec un ancien adjoint aux finances et à la culture (plusieurs années de gouvernance auprès du maire) qui vous a porté préjudice tout au long de cette campagne.Au moment venu,vous avez été manipulé et incapable de décider comme une vraie femme politique.C'était à vous seule de prendre la décision.
La politique de Jean Eroukhmanoff est très claire et tout à fait réalisable,homme de conviction il était à même de faire un vrai changement à Saint-Mandé.
Les vrais hommes politiques sont au dessus des querelles de boutiquiers.
Donnons massivement nos voix à Jean Eroukhmanoff!

tintin 94160 28/03/2014 09:22

il est évident que Madame Pallières en ne fusionnant pas avec votre liste, roule pour le maire sortant .,qui déjà prépare sa campagne de député pour 2017.
Ne faisons pas de pronostics, mais que Madame Pallières soit bien placée dans son staff de campagne ne serait pas étonnant.
Maintenant, vous n'avez pas encore perdu, quoi qu'il en soit vous serez le vainqueur moral de cette élection , et vous pourrez vous regarder dans la glace, sans honte.

En tout cas , ( je ne parle pas de vois) les magouillages de saint mandé, sont un des facteurs du désamour des français pour la politique, mais de cela la fameux duo n'en a cure