Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : LE BLOG DE JEAN EROUKHMANOFF
  • LE BLOG DE JEAN EROUKHMANOFF
  • : Billets d'humeur et réflexions engagées autour de la vie politique et citoyenne de Saint-Mandé et du Val de Marne
  • Contact

Jean EROUKHMANOFF

Médecin généraliste à Saint-Mandé, ancien conseiller général et maire-adjoint de la ville.

Le Zoom Sur

Saint-Mandé et moi

RUE JEANNE D'ARC: C'est dans cette rue que mes parents ont choisi de s'installer ,en 1956 ,j'avais 4 ans.

RUE DU COMMANDANT MOUCHOTTE: C'est la rue de mon école maternelle puis , primaire. On l' appelait "Mouchotte" mais elle a été baptisée Charles Digeon.

AVENUE DU GENERAL DE GAULLE(anciennement rue de la République): J'y ai installé mon cabinet de Médecine Générale, pour soigner une patientèle qui me ressemblait, j'avais 25 ans.

Rue de l'ABBE POUCHARD: Mon fils aîné y a fait ses premiers pas.

Rue DE BERULLE: La rue du Conservatoire Robert Lamoureux, ma fille contrairement à ses frères adorait les cours de solfège.

Avenue DAUMESNIL: C'est là que nous nous sommes installés avec mon épouse, pour élever nos trois enfants et recevoir désormais avec un grand bonheur nos deux petits-fils qui attendent avec impatience la réouverture du Zoo.

Archives

Bio

1956 Je découvre Saint-Mandé, le bois ,les manèges ,le zoo, et les coupes de cheveux réglementaires d'Edmond, le coiffeur de la rue Jeanne D' Arc. 1969 :j'obtiens mon bac au lycée Berlioz. 1976 : j'ai fini mes études de médecine et j'effectue mon service National dans le 404 ème Bataillon de Commandement et de Soutien. 1977 : j'ouvre mon cabinet de Médecine Générale à Saint Mandé et je crée une consultation de Médecine Générale au dispensaire ST Yves ,à La Courneuve ,ne pouvant refuser la requête de Sœur Cécile, une patiente que j'ai soignée lors de mon internat au Hertford British Hospital,à Paris. 1980:Le Sénateur -Maire Jean Bertaud célèbre mon mariage avec Michelle, Chirurgien -Dentiste qui exerce avec moi ,avenue du Général de Gaulle. 1981,1984,1987 : Trois très grandes années, la naissance de mes enfants. 1995 : J'intègre le monde politique local de Saint Mandé, je deviens Conseiller Municipal ,puis Adjoint au Maire. 2001 :Je suis élu Conseiller Général de Saint -Mandé. 2008 : Je suis réélu Conseiller Général par les Saint- Mandéens.

A La Une

  • Quelques conseils pour les vacances...
    1/ Attention aux petits coups de chaleur... Durant l'été, bien souvent, certains ne s’hydratent pas suffisamment. Et, faute d'un esprit clair, basculent dans le drame, se croyant parfois victimes de complots à la Richard III. Ils se retrouvent le front...
  • LE MYSTERE DU BULLETIN MUNICIPAL
    Mais où est-il passé ? Le « 25 photos du maire par magazine » en pleine campagne électorale, le « Coucou me revoilà », le «Suivez bien mon regard » un peu comme le geste du gendarme de Saint-Tropez, bref LA brochure où on le voit partout (en haut, en...
  • LE VAL ENDORMI
    Ça démarre mal. Déjà dans « le petit saint-mandéen » si on lit les titres un peu vite, la première page nous associe le « Plouf » à la « quinzaine commerciale ». Malgré tout j’ai attendu avec impatience le lundi 15, jour du lancement, du lancement… de...
  • AVIS DE GRANDE PRUDENCE
    « Détournement de fonds publics » ! La correctionnelle parce que la justice suspecte qu’une étude d’un montant de 8.300€ ait servi à payer une partie des frais d’avocat d’un maire. Et l’avocat est suspect de « recel de détournement de fonds publics »....
  • AÏE! AÏE! AÏE!
    En Cassation ça passe ou ça casse. Ça peut surtout casser les reins de celui qui se pourvoit dans cette démarche. Certains disent que quand on prend une chaise, il faut casser sa tirelire, s’ils chaussent leurs grosses lunettes il faut faire un tour à...
13 février 2014 4 13 /02 /février /2014 19:01
UN MAIRE NE DOIT PAS SE MOQUER DE LA DEMOCRATIE

Le 13 février a eu lieu un conseil municipal chargé de voter le budget, c'est-à-dire de prévoir les recettes et les dépenses de notre ville pour l’année 2014.

De quel droit l’équipe actuelle se permet-elle de donner des directives sur la gestion à venir quand on sait que des élections auront lieu dans cinq semaines ? Le vote de la population, et lui seul, indiquera quelle équipe municipale sera chargée de piloter le budget depuis 2014 jusqu’en 2020.

Quel irrespect à l’égard des électeurs, que de se comporter comme si le vote ne changeait rien, pire ne servait à rien !

Et ceci, alors que pour la première fois depuis 50 ans, deux premiers adjoints, deux adjoints aux Finances et plusieurs conseillers municipaux ont jeté l’éponge en cours de mandature. Ils ont condamné gaspillage et dépenses inquiétantes. Ils ont estimé qu’on ne pouvait faire confiance au maire sortant pour mener à bien le développement de notre ville. Ils ont compris, surtout, que la gestion publique de nos deniers était indigne.

La population, quant à elle, a été scandalisée d’apprendre que le maire sortant a contracté des emprunts toxiques en 2007 pour le tiers de nos dettes. Accepter de verser des intérêts de 15% montre une profonde incompétence. Les dissimuler ensuite pendant 6 ans, les nier publiquement, n’a pas été honnête à l’égard des saint-mandéens.

Les Saint-Mandéennes et Saint-Mandéens ont aussi été révoltés d’apprendre qu’à l’Assemblée nationale plusieurs déjeuners à 2000€ chacun avaient été réglés par notre ville, que des repas au Conti et dans d’autres restaurants prestigieux étaient payés par nos impôts. Lorsqu’on sait qu’un député reçoit près de 7.100€ d’indemnité, 6.412€ de frais de représentation pour ses sorties et invitations, sans compter les autres avantages et les 9.104€ pour son collaborateur (lequel ? Un proche, très proche ?), qu’un maire touche en plus 2.700€, on est encore plus consterné.

La population a aussi été stupéfaite d’apprendre que notre ville ne respectait pas le Code des marchés publics, qu’il n’y avait pas eu d’appel d’offres pour des marchés de près de 60.000€. Le Code des marchés publics stipule pourtant très clairement dans ses règles de passation et d’attribution que tout appel d’offre est obligatoire dès lors que la commande publique excède les 15.000€.

La population est enfin outrée de payer la taxe d’habitation la plus chère du département pour une ville qui fut la plus belle du Val-de Marne et n’en finit pas de dépérir.

Comment croire que les électeurs ne pourraient sanctionner pareilles dérives ?

Monsieur le maire, il est inadmissible de ne pas laisser voter le budget par ceux qui seront élus dans quelques semaines. Si même, par le plus grand des paradoxes c’était vous, je me permets de vous rappeler que votre équipe de demain n’a rien à voir avec celle du 13 février, celle qui a voté ce soir-là. Plus de la moitié de vos conseillers municipaux auront disparu, l’équipe aura été désertée par les meilleurs, amputée par vous de ceux qui vous ont fait, qui vous ont porté.

Ces nouveaux élus n'auraient-ils donc rien à dire ? Voudriez-vous déjà les ravaler au rang de lève-doigt ?

Voilà pourquoi le 13 février j'ai condamné cette mascarade.

Très sincèrement

Jean Eroukhmanoff

Partager cet article

Repost 0
Jean EROUKHMANOFF
commenter cet article

commentaires

Bernard Z. 20/02/2014 22:36

Cher Docteur, permettez-moi cette suggestion.
Nous allons être appelés à voter pour nommer la prochaine équipe municipale d'où sortira notre prochain maire.
Nous connaissons très mal "intimement" les convictions réelles et les véritables caractères des prétendants.
Or qui peut mieux connaître notre maire actuel que l'équipe municipale qui termine son mandat.
Ne pourrait-on pas procéder à un vote à bulletin secret, demandant aux actuels conseillers municipaux si Mr Beaudouin est digne de se représenter pour un prochain mandat ? Celui-ci ne s'étant pas gêné pour en remercier certains, voire en dénigrer d'autres.
Peut-être que les saint-mandéens auront une opinion plus réelle de qui est vraiment notre maire actuel

Bernard Z. 20/02/2014 18:05

Comme je viens d'en faire la remarque sur le blog de Mme Claire Palliere (je lis tous les blogs de nos prétendants à la Mairie), 3 candidats ont leurs blogs étayés de commentaires et remarques, le 4• (celui du Maire sortant) est vierge de tout commentaire.
Ou je suis allé sur les mauvais sites, ou il y a une sorte de censure filtrant ++ les commentaires
Quelqu'un peut-il m'aider ou me répondre ?

Pierre L. 20/02/2014 21:15

Non, c'est juste que personne ne s'interesse à ce qu'il a à dire. Cela fait presque 20 ans qu'on se le colletine, maintenant il est temps de changer, pour un ou une nouvelle candidate!

Bernard D. 18/02/2014 11:58

Docteur, bravo pour votre pugnacité et ce que vous faites.
Toutefois, permettez-moi de vous faire une suggestion : pourquoi ne pas organiser un débat public contradictoire entre vous.
A écouter (réunions publiques) et lire (tracts, blogs) chaque candidat en lice, on a l'impression que chacun il est beau, chacun il est le meilleurs, les autres n'étant que des incapables ..... ou des traîtres .
Certes, il existe des problèmes dans la gestion de notre ville que d'aucuns veulent ignorer ou minimiser dans des discours bien ficelés. Et on veut faire gober tout cela aux saint mandéens qui vont voter. Il y aura également des convaincus et des inconditionnels qui accepteront toutes les affirmations provenant de leurs idoles (quelles qu'elles soient).
Alors que des échanges "courtois" dans un soucis "d'apaisement" face à un public intéressé ne pourra que faire apparaître la réalité de la situation et convaincre les indécis, voire convaincre ceux ne savaient pas ou qui savaient mal.
Ceci permettra de faire ouvrir les yeux aux électeurs saint mandéens et les inciter à voter en connaissance de cause.
Qu'en pensez-vous, Docteur ?
Et les autres (ceux qui lisent ce blog)?

Sylvie 20/02/2014 09:54

Je vois que mon message n'est pas affiché : Oui, moi aussi je suis pour ce débat.
Excellente idée !
Qui se charge d'essayer de l'organiser ?

Sylvie 20/02/2014 09:17

Moi aussi, je suis pour un tel débat ! Ce sera très intéressant et instructif
Qui pourrait l'organiser ?

Eric M. 19/02/2014 21:14

Je suis pour ce débat, bonne idée.

isidore 18/02/2014 16:46

vous avez raison, mais le courage leur manque, car ils se tiennent par la barbichette

Victor Martin 18/02/2014 09:55

Monsieur je lis votre article et le titre m'interpelle :
"Un maire ne doit pas se moquer de la démocratie"
Mais que penser donc de votre attitude ? Vous avez été élu par nos soins et vous refuser volontairement de vous présenter au sein de l'organe qui gère notre ville. Je pense que par votre attitude c est vous qui vous moquez de la démocratie et de nous par la même occasion.
Cordialement

tartenpion 16/02/2014 11:59

surtout ne lachez pas, rien entre les 2 tours vous sera épargné
mais vous êtes assez fort, pour redonner à votre ville l'éclat qu'il lui conviens

Tristan C. 15/02/2014 22:01

Cher Docteur, merci de mettre ainsi la lumière sur cet univers kafkaien que nous étions nombreux à ne pas imaginer, ni encore moins soupçonner ! Monsieur Beaudouin se croit tout permis, et comme vous le dites, il est d'une inélégance, pour le dire courtoisement, qui a de quoi écoeurer! Nous sommes tous de votre côté.

Eric M. 13/02/2014 21:53

Un commentaire serait superflu
Bonne chance.